Le quai de Sainte-Flavie

Le 13 juillet 2013, le nouveau quai de Sainte-Flavie a été inauguré.  Celui-ci fait des envieux!  C'est l'endroit idéal pour prendre une marche, observer les oiseaux marins, pêcher l'éperlan ou tout simplement regarder les couchers de soleil. 

Chaque été, nous y tenons une série d'activités diversifiées.

 L'histoire du quai de Sainte-Flavie

Construit au début des années 1930, ce dernier a été allongé quelques années plus tard.  À cette époque, des bateaux de pêche d’une dimension impressionnante accostaient à Sainte-Flavie.  Appartenant au ministère de Pêches et Océans Canada, l’infrastructure subit plusieurs travaux de réparation.  Toutefois, les améliorations apportées sont échelonnées sur des décennies et ces dernières ne suffisent pas à garder la structure dans un état acceptable.

bateau

Suite à la volonté du gouvernement fédéral de se départir du quai de Sainte-Flavie dès 1989, la municipalité a démontré, à plusieurs reprises, son intérêt pour devenir propriétaire de cette infrastructure située au cœur du village. Les différents membres du conseil municipal qui ont siégé depuis le début des démarches pour la rétrocession du quai, se sont tous prononcés en faveur de ce projet.

 

En 2008, suite à plusieurs démarches, le ministère de Transport Canada et Pêches et Océans Canada ont entamé les procédures afin d’effectuer le dessaisissement du quai de Sainte-Flavie. Pour le conseil municipal, les objectifs visés sont les suivants : Redonner accès au fleuve à la population, par le biais d’installations adéquates, pour pratiquer différentes activités : loisirs, villégiature, voile, kayak, pêche. Développer l’économie locale et régionale par les impacts sportifs, récréatifs, touristiques et commerciaux. Redonner au quai sa fonction première, soit d’être un lieu de rassemblement, de socialisation et d’animation. Il est important de noter qu’en période estivale, environ 70 000 visiteurs se rendent au quai sans même qu’il y aie de l’animation et des activités.

Quai Sainte-Flavie 07-12-2010En 2010, la municipalité est devenue officiellement propriétaire du vieux quai. Aussi,  Pêches et Océans Canada remit  une subvention à la municipalité afin de couvrir les travaux de réfection du quai.  Des plans et devis furent alors préparés par une firme d’ingénieurs.  À ce moment, il est prévu que le quai soit fait en béton.  Un peu plus tard dans l’année, la municipalité demanda des appels d’offres publics pour effectuer les travaux.  Plusieurs soumissions furent déposées.  Toutefois, la plus basse des soumissions reçues excéda de beaucoup le montant alloué par le gouvernement.  La municipalité, ne voulant pas infliger ce fardeau fiscal à ces citoyens, préféra ne pas aller de l’avant. À ce moment, le quai était dans un piteux état.  D'autant plus que la grande marée du 6 décembre 2010 ne l'avait pas épargné...

En 2011, la municipalité refait faire les plans et devis.  Cette fois, il était prévu que le quai soit fait de caissons de bois, ce qui devrait faire réduire les coûts pour les travaux de réfection.  En mars 2012, la municipalité demanda à nouveau des appels d’offres publics.  Quelques semaines plus tard, la municipalité donna le contrat à une entreprise rimouskoise Les Ponts de l'Estuaire.  Les travaux se sont échelonés sur une vingtaine de semaines.